formation continue
2 votes  |  3.5/5

Formation continue

                                                                                                                
Toute personne déjà engagée dans la vie active peut se former au titre de la formation professionnelle continue : salariés, non salariés (agriculteurs, artisans, travailleurs indépendants, commerçants, professions libérales) et demandeurs d’emplois.
 
Les différents dispositifs de formation continue pour les salariés
 
1- le plan de formation de l’entreprise dans laquelle travaille le salarié. Ce plan regroupe l'ensemble des actions de formation proposées par l’employeur,
 
2- le droit individuel à la formation (DIF) permet au salarié de se constituer un crédit d’heures de 20 heures par an sur un maximum de 6 ans. Il pourra les utiliser pour une formation en dehors de ses heures de travail (sauf accord conventionnel contraire). La mise en œuvre et le choix de l’action de formation sont soumis à l’accord de l’employeur. Le salarié n’est pas obligé d’utiliser les jours acquis au titre du DIF et peut demander à son employeur une compensation financière pour les heures non utilisées,

3-  les congés individuels dont bénéficie tout salarié : 

• le congé individuel de formation (CIF) lui permet de choisir une formation distincte de celles inscrites au plan de formation de l’entreprise. Il peut la suivre en totalité ou en partie pendant son temps de travail,

• le congé de bilan de compétences (CBC) lui permet de bénéficier d’une analyse de ses acquis et de ses compétences personnelles et professionnelles afin de définir un projet professionnel ou de formation,

• le congé validation des acquis de l’expérience (CVAE) permet d'obtenir tout ou partie d’un diplôme ou certificat de qualification professionnelle. Cette certification est délivrée par un jury sur la base des connaissances et compétences acquises par le salarié pendant son parcours professionnel. 
 
Le financement de la formation continue
 
La formation continue est financée par l’état, les régions et les entreprises.
Ces dernières, quel que soit la nature de leur activité, leur statut juridique et leur effectif, doivent s’acquitter d’une taxe annuelle, dont le montant dépend du nombre de leurs salariés.
 
Les travailleurs non salariés participent pour leur part au financement de leur propre formation par le versement d'une contribution directement à l'URSSAF.

Retour au glossaire Obtenir un devis
certificat de travail | contrat de travail | jours ouvres | salaire brut | externalisation paie pme