indemnite compensatrice de preavis
1 votes  |  2/5

Indemnité compensatrice de préavis

Le salarié en fin de contrat de travail qui n’exécute pas son préavis peut prétendre, sous certaines conditions, à une indemnité compensatrice.
 
Conditions d’obtention de l’indemnité
Tout salarié percevra l'indemnité compensatrice de préavis dans le cas où son employeur  le dispense d'exécuter son préavis.
 
Les exclusions
Le salarié ne peut obtenir cette indemnité :
- en cas de licenciement pour faute grave ou lourde,
- en cas de dispense de préavis faite à sa demande et accordée par l’employeur,
- en cas d'incapacité à effectuer son préavis (maladie, inaptitude...), sauf si le motif à l'origine de cette impossibilité est imputable à l’employeur (accident du travail ou maladie professionnelle). 
 
Quel montant pour l’indemnité compensatrice de préavis ?
Elle est calculée sur la base de la rémunération que le salarié aurait perçue s'il avait travaillé durant le préavis.
L'indemnité se cumule avec les autres indemnités de rupture, si le salarié remplit les conditions d’obtention : indemnité de licenciement, indemnité compensatrice de congés payés, etc.
 
Régime fiscal et social de l’indemnité
Elle est soumise à l'impôt sur le revenu et aux cotisations sociales dans les mêmes conditions que le salaire.

Retour au glossaire Obtenir un devis
certificat de travail | externalisation de la paie | jours ouvrables | solde de tout compte | cout externalisation paie